• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Ok
La Fabrique de patrimoines en NormandieNormandie Images

Médias

1950, Romain Blouet, commandeur du mérite agricole

Magazine Avranchinais : Mr Romain Blouet conservateur du jardin des plantes est nommé commandeur du mérite agricole. Obsèques de Mr Romain Blouet.


Wikimanche : wikimanche.fr/Romain_Blouet

Romain Blouet, né à Saint-Pair-sur-Mer le 1er février 1866 et mort à Avranches le 26 novembre 1950, est une personnalité de la Manche.

Il « illumine » le Jardin des plantes d’Avranches
La ville d’Avranches possède à partir de son jardin des plantes, l’un des plus beaux panoramas qui soit avec une vue imprenable, comme on dit, sur le Mont Saint-Michel. Elle doit à un homme modeste et travailleur infatigable, Romain Blouet, d’avoir rendu ce site encore plus beau en faisant pendant cinquante huit ans « son » jardin public.

À l’origine, avant la Révolution de 1789, ce Jardin était celui des Capucins, devenu par la suite celui des Ursulines puis du collège des filles de la ville. Beaucoup de gens y pénètrent, en cachette, pour profiter de la vue exceptionnelle. À ce propos, l’évêque d’Avranches, Daniel Huet en son temps, pour protéger la clôture des moines avait lancé l’excommunication contre ceux qui la franchissaient. Pas moins !

La Révolution crée à cet endroit l’École centrale du département et le jardin devient un lieu d’enseignement botanique. En 1802, le jardin compte 2 357 espèces de plantes. En 1864, l’école ayant disparu et le jardin n’ayant plus de raison d’être, il est presque devenu une forêt. C’est dans ces conditions, en 1892, que Romain Blouet devient jusqu’en 1950 « le » jardinier de la ville d’Avranches. Il remodèle le jardin et lui donne une luminosité et une féerie inconnues jusqu’alors. On lui doit les héliotropes, les géraniums en tige, les fuchsias (une première dans la région) . Signe de son succès, les touristes demandent sa présence pour faire une photo. Sa silhouette est familière aux Avranchinais et aux visiteurs : « Un tablier bleu, d'humbles sabots, un outil ; alerte, ses yeux gris que l'on devine empreints de toutes les couleurs, sont vifs et rêveurs tour à tour. Ses mains calleuses et tannées sont celles dun rude ouvrier qu'il reste, forgé à l'école de nos pères, mais ses doigts n'ont d'égal que ceux d'une fée... » .

Il est aussi l’animateur de la Société d’horticulture. Avant sa mort, une plaque on ne peut plus justifiée est apposée à l’entrée de « son » jardin : « À la mémoire de Romain Blouet, conservateur du Jardin des Plantes de 1894 à 1950 qui en a fait la beauté et la célébrité » .
Autres résultats
Ma recherche en coursSauvegarder ma recherche
  • Région Normandie
  • RF - Préfet de la région Normandie
  • CNC
  • Normandie pour la Paix
  • Journées du mur de l'atlantique
  • Atlantikwall
  • 2018 European year of cultural heritage
  • Cofinancé par le programme Europe créative de l'Union européenne
Plan du site   |   Mentions légales   |   Designed by diateam   |   powered by diasite