• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Ok
La Fabrique de patrimoines en NormandieNormandie Images

Focus

Le retour à la vie aux lendemains de guerre

Il est un lieu commun qui veut qu’aujourd’hui tout un chacun puisse devenir “filmeur” grâce aux nouvelles technologies numériques. C’est oublier que dès le début des années 20, Pathé commercialise le 9,5 mm comme Kodak le fera avec le 8 mm en 1932, ce qui permet à chacun de devenir cinéaste, moyennant l’achat d’une petite caméra. Ces “focus"ont pour vocation de mettre en valeur le patrimoine de l’image d’archive amateur.

Mais qu’est-ce qu’une image d’archive amateur ? Quelle est sa spécificité ?

Factuellement, et dans le cadre qui nous intéresse ici, il s’agit de la reproduction d’un sujet, d’une scène, par le film ou la photographie. 

La particularité de cette production est d’être réalisée dans un cadre non professionnel, par une personne qui aime la photographie ou le cinéma et en possède une assez bonne connaissance pour en utiliser les techniques. 

Ces images, avec le temps, prennent une valeur de témoignage et deviennent des documents historiques concernant l’histoire d’une personne, d’une famille, et par extension d’une collectivité. Le cinéma amateur représente de fait une pratique culturelle depuis plus d’un siècle.  Mais toute image, même amatrice, est mise en scène : chaque photographie, chaque plan fait l’objet d’un choix plus ou moins conscient de la part du “filmeur” : le cadre choisi, la longueur du plan, l'éventuel montage etc...Comme toute image, l’archive filmée n’est donc pas un reflet fidèle de la réalité mais sa représentation par le biais du regard, du point de vue, de celui qui la produit (appartenant à une culture, un temps historique, une histoire personnelle...) dans un cadre particulier (films de famille, clubs cinématographiques, syndicats, écoles, paroisses, etc...).

La connaissance de ce patrimoine porte donc en elle une richesse aux enjeux multiples : quel sens peut-on donner aujourd’hui à ces images, que nous disent-elles de notre passé, peuvent-elles nous permettre d’appréhender autrement notre histoire ? 

Ce focus se propose, par une éditorialisation de 6 films non professionnels issus des fonds Porton, Bignon, Provost, Haury, Herveet et Moignard, de montrer les caractéristiques régionales et les diversités de l'immédiate après-guerre, de l’année zéro aux dynamiques de sorties de guerre, notre région ayant été particulièrement impactée. Cette sélection se veut révéler la variété des réalisations de cinéastes amateurs éclairés, nous apportant sous forme de reportage, film de famille, documentaire engagé, témoignage… Des regards inédits sur cette période intense de renouveau.


 

 

  • Région Normandie
  • RF - Préfet de la région Normandie
  • CNC
  • Normandie pour la Paix
  • Journées du mur de l'atlantique
  • Atlantikwall
  • 2018 European year of cultural heritage
  • Cofinancé par le programme Europe créative de l'Union européenne
Plan du site   |   Mentions légales   |   Designed by diateam   |   powered by diasite